Mon châle Orenburg, je l'aime beaucoup, beaucoup. Sauf ... la couleur. Ce beige chamois qui m'avait séduite quand je l'avais acheté, je le trouve pâlichon, fade. Il ne met pas en valeur la délicatesse du motif géométrique qui forme le médaillon.

Heike m'avait suggéré de le teindre, et c'est ce que j'ai fait. Après avoir fait bouillir sur le poêle pendant des jours un énorme chaudron rempli de pelures d'oignon, j'ai filtré le jus, et y ai plongé le châle, non sans une certaine appréhension : faire bouillir de la laine !! Mais oui, on peut, à condition de monter en température très progressivement. Laissons la technique, voyons le résultat :

Avant

 

P1000943

 

Après

20151112_114632

 

20151111_100554

20151111_100608

20151111_100645